Pour que chacune et chacun ait enfin droit à la dignité et au respect...

 
Web www.valordi.com

==>Vers la page des femmes
 

 
Bonjour à toutes et à tous,

Pourquoi cette page au milieu d'un site dédié à l'Informatique et à l'Internet? simplement parce que le web est un espace mondial où tous les internautes sont les bienvenus, quelles que soient leurs origines culturelles, raciales, leur sexe, leur âge... la "nettiquette" (code de bonne conduite dans le respect d'autrui spécifique au web) témoignant par excellence de l'internationalité de la "Toile"! Le web, un monde propice à la paix et au bonheur de cotoyer des personnes si différentes de nous, auxquelles nous n'aurions jamais osé ne serait-ce que nous intéresser sans ce formidable outil de communication. Le web, un monde d'ouverture où le respect est essentiel à sa propre survie. Le web, un monde libre comme devraient l'être ses propres acteurs. Alors place à la paix, place au respect et à la tolérance. C'est tous ensemble que nous ferons avancer la planète. Voici donc quelques liens menant vers des organismes gouvernementaux ou associatifs qui défendent nos droits et combattent l'injustice, l'intolérance, la discrimination et la violence sous toutes ses formes. Pour une planète qui puisse un jour ne plus avoir honte de ses hôtes... Corinne

Juillet 2006 : Loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004, loi portant création de la haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité: version consolidée au 2 avril 2006 - version JO initiale ==> legifrance.gouv.fr/texteconsolide/PFECT.htm et le projet de loi antérieur relatif à la lutte contre les propos discriminatoires à caractère sexiste ou homophobe==>assemblee-nationale.fr/12/projets/pl1700.asp

13/01/2004: Les libertés internet fortement compromises en France:

http://www.presence-pc.com/news/n2681.html

04/06/2003: Québec : Journée nationale de lutte contre l'homophobie mercredi 4 juin 2003

Ce mercredi 4 juin est marqué par la première Journée nationale de lutte contre l'homophobie au Québec.Elle sera lancée à 9 heures, par une cérémonie d'ouverture et une levée du drapeau arc-en-ciel, à Montréal e, présence de plusieurs personnalités publiques (place Émilie-Gamelin, à l'angle de Saint-Hubert et Sainte-Catherine).A 9h45, une conférence de presse présentera les résultats d'un sondage portant sur l'homophobie. Un joueur de hockey homosexuel serait-il accepté au sein d'une équipe professionnelle? Les Québécois et les Québécoises ont exprimé leur point de vue sur la question.Le prix "Lutte contre l'homophobie" sera remis par Daniel Pinard, porte-parole de la Fondation Émergence, à une personnalité publique québécoise.Puis aura lieu un colloque au cours duquel neuf chercheurs et chercheuses présenteront leurs travaux sur l'homophobie, et la journée se terminera par un dîner-causerie avec Daniel Borrillo. (sources: http://fr.gay.com )

18/06/2003:Le gouvernement canadien va proposer une loi sur le mariage gay
Le gouvernement canadien a décidé de ne pas faire appel de la décision d'un tribunal de l'Ontario autorisant les mariages de couples de même sexe, et va présenter un projet de loi sur la question.C'est Jean Chrétien, le Premier ministre canadien, qui a annoncé cette décision à la sortie du conseil des ministres.

Mardi dernier, la Cour d'appel de la province de l'Ontario avait défini le mariage comme l'union de "deux personnes", alors que la loi canadienne stipule qu'il s'agit de l'union d'un homme et d'une femme.Le Premier ministre a ajouté que le gouvernement avait décidé de présenter un projet de loi sur l'union de couples de même sexe."Dès que nous aurons l'avis de la Cour suprême, la Chambre des Communes se prononcera par un vote libre", a indiqué Jean Chrétien, qui a ajouté : "La société évolue."Une centaine de couples gays et lesbiens se sont déjà mariés à Toronto depuis le jugement de la Cour d'appel.(sources: http://fr.gay.com )

20/06/2003: Un collectif d'associations, dont plusieurs assoces LGBT, appellent à manifester dimanche 22 juin à Paris contre les "théories réactionnaires catholiques dans le politique".

"Le religieux pénètre le politique, protégeons-nous !" indique le communiqué inter-associatif. "Après avoir violemment fustigé l'utilisation des préservatifs, la contraception et l'avortement, le pape et l'Eglise catholique poursuivent leur croisade réactionnaire en affirmant que " les homosexuels n'ont aucun droit, car ils n'ont aucune valeur sociale ". (cf Lexicon : des termes ambigus et discutés de la famille, publié en avril 2003 par le Vatican)" rappelle le collectif. "Ce discours reflète, une fois de plus, l'idéologie intégriste des représentants de l'Eglise catholique qui, en condamnant tout statut social de l'homosexualité, bafouent les rares lois accordant quelques droits aux lesbiennes et aux gais" ajoute le communiqué.

Les associations s'inquiètent de ce qu'elles appellent "l'imprégnation grandissante de ces idées dans les instances politiques" et du retour à l'ordre moral, qui se manifestent selon elle par le renforcement du modèle de la famille traditionnelle, hétérosexuelle et reproductrice, la remise en cause de l'avortement, ou la négation des droits des personnes LGBT.

La manifestation aura lieu dimanche 22 juin à 17h, à la Fontaine des innocents (Métro Les Halles).

Parmi les signataires de cet appel : Act Up-Paris, Mix-Cité, Les Panthères Roses, Collectif Contre le Publisexisme, Le MAG, SOS-Homophobie, Femmes Publiques, Le Collectif National pour les Droits des Femmes, La Coordination des Associations pour le Droit à l'Avortement et à la Contraception, Les Sciences Potiches se Rebellent, La Coordination Lesbienne en France, Collectif de lutte anti-sexiste contre le harcèlement sexuel dans l'enseignement supérieur, Les Flamands Roses, Sud-Etudiant, Scalp-reflex, Mouvement Français pour le Planning Familial, Association du Syndrome de Benjamin, Les Pénélopes. (sources: http://fr.gay.com )

04/08/2003: La Ligue des droits de l'Homme dénonce l'homophobie du pape

La Ligue des droits de l'Homme a réagi au document sur les unions gays publié jeudi par le Vatican, en dénonçant "le prosélytisme homophobe du pape", qui "encourage délibérément à la répression des homosexuels". "Le Vatican, en affirmant que les pratiques homosexuelles sont des "péchés gravement contraires à la chasteté", condamnés comme tels par les écritures, et en proposant d'appréhender certains comme des malades mentaux souffrant d'une "anomalie" dont ils ne seraient pas tous "personnellement responsables", encourage délibérément à la répression des homosexuels" indique le communiqué de presse de la LDH, intitulé "Le prosélytisme homophobe du pape". La ligue estime que le Vatican "s'immisce d'une façon intolérable dans les processus démocratiques, au mépris, en France, du principe de la séparation de l'Église et de l'État" et qu'il continue à vouloir "régenter les consciences".

"La Ligue des droits de l'Homme tient à rappeler que des homosexuels sont, constamment, poursuivis, battus, et humiliés par des États qui adoptent des raisonnements similaires à celui du Vatican, au nom d'un ordre moral ou au nom d'une autre religion, tous aussi agressifs et intolérants que la doctrine de l'Église Catholique" poursuit le communiqué. La Ligue note également que le texte du Vatican affirme que "l'absence de la bipolarité sexuelle crée des obstacles à la croissance normale des enfants" et s'indigne de cette affirmation et rappelle "qu'aucune étude scientifique ne va dans ce sens, et surtout que l'intérêt de l'enfant est d'abord de vivre dans un environnement où il est aimé et respecté".

La LDH dénonce "la violence de ces affirmations fondées sur une peur irrationnelle de la propagation des unions homosexuelles et sur le fantasme que l'union homosexuelle remettrait en cause le mariage, la famille et donc la société".

"Les homosexuels ne sont ni des malades, ni des irresponsables, ni des mauvais parents : ce sont des citoyens qui doivent être à égalité de droits avec les hétérosexuels, sous peine de créer et de soutenir une discrimination en raison de la préférence sexuelle" conclut le communiqué de la Ligue des droits de l'Homme. (sources: http://fr.gay.com )

04/08/2003: Irlande : ceux qui diffusent le document du Vatican pourraient aller en prison
Les prêtres et les évêques irlandais qui diffusent le document du Vatican sur l'homosexualité et les unions de même sexe pourraient être inculpés pour appel à la haine. Le directeur du Conseil irlandais pour les libertés civiles (ICCL) a en effet indiqué, au lendemain de la publication du texte du Vatican, que ce document pourrait violer une loi de 1989 contre l'appel à la haine. La loi prévoie jusqu'à six mois de prison.

"Même si le document en lui-même ne violait pas la loi, ceux qui le diffusent et le commentent pourraient lancer des appels à la haine, ce qui viole la loi" a indiqué Aisling Reidy, qui ajoute : "Les mots utilisés sont très violents et vont à l'encontre de l'esprit de cette loi."Dans le document intitulé "Considérations à propos des projets de reconnaissance juridique des unions entre personnes homosexuelles", le Vatican affirme que les relations homosexuelles sont "contraires à la loi naturelle" et que "les législations favorables aux unions homosexuelles sont contraires à la droite raison". (sources: http://fr.gay.com )

04/08/2003:Stonewall : le Vatican est "contrarié et peu chrétien"

Le document du Vatican sur l'homosexualité et les unions gays montre la "contrariété" du Vatican, et est "contraire à l'esprit chrétien" estime l'association LGBT britannique Stonewall. Dans le document intitulé "Considérations à propos des projets de reconnaissance juridique des unions entre personnes homosexuelles", le Vatican affirme que les relations homosexuelles sont "contraires à la loi naturelle" et que "les législations favorables aux unions homosexuelles sont contraires à la droite raison". "Ca ressemble aux hurlements d'angoisse d'une organisation qui a déjà perdu le débat en Europe" a affirmé Ben Summerskill, directeur de Stonewall. "16 pays - y compris la France et l'Espagne, où le catholicisme est majoritaire - proposent aux couples de même sexe la possibilité de légaliser leur union."

"Le Vatican ferait mieux de se demander pourquoi le nombre de personnes souhaitant se marier à l'Eglise est en baisse. C'est un document montrant la contrariété du Vatican. Il est contraire à l'esprit chrétien, et il détourne les gens de l'Eglise. Le Vatican montre à quel point il est déconnecté du monde moderne."(sources: http://fr.gay.com )

Le 10 juillet 1989, les parlementaires ont voté à l'unanimité un projet de loi relatif à la prévention des mauvais traitements à l'égard des mineurs et à la protection de l'enfance.Cette loi a donné le jour au Service National d'Accueil Téléphonique pour l'Enfance Maltraitée, communément appelé "Allô Enfance Maltraitée".Depuis mars 1997, le service bénéficie d'un numéro d'appel simplifié à 3 chiffres : le 119. L'affichage de ce numéro est obligatoire dans tous les lieux recevant des mineurs. Protégeons nos enfants: un numéro pour tous, le 119

SOS Femmes: de nombreuses informations destinées aux femmes en difficulté : violences conjugales, viol, abus sexuel, harcèlement sexuel, prostitution, homosexualité, contraception, IVG, sexualité, santé, ... Possibilité d'échanges par emails. Liens, contacts.

Web: http://www.sosfemmes.com

Email : sos.femmes@laposte.net

.

 Association loi 1901 de lutte contre l'homophobie créée le 11 avril 1994 - BP 177 - 75523 PARIS CEDEX 11 -

Pour que chaque être puisse vivre en paix selon ses choix, y compris assumer ses non-choix, dans la dignité humaine et le respect de tous... CD

Nouvelle Ligne d'écoute AZUR (prix communication locale):0 810 108 135 Cette ligne téléphonique anonyme est ouverte du dimanche au vendredi de 20h à 22h et le samedi de 14h à 16h

Email : sos@sos-homophobie.org - Web : http://www.sos-homophobie.org/

SOS homophobie : C/o CGL - 3, rue Keller – BP 255,
75524 Paris cedex 11

Parce que son corps n'appartient qu'à lui seul...

SOS Racisme

E-Mail: discrimination@sos-racisme.org  

Web: http://www.sos-racisme.org/

 

Article 225-1 du Code pénal : "Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs moeurs, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

Constitue également une discrimination toute distinction opérée entre les personnes morales à raison de l'origine, du sexe, de la situation de famille, de l'apparence physique, du patronyme, de l'état de santé, du handicap, des caractéristiques génétiques, des moeurs, de l'orientation sexuelle, de l'âge, des opinions politiques, des activités syndicales, de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée des membres ou de certains membres de ces personnes morales."

 

Article 225-2 du Code pénal : "La discrimination définie à l'article 225-1, commise à l'égard d'une personne physique ou morale, est punie de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende lorsqu'elle consiste :

A refuser la fourniture d'un bien ou d'un service ;
A entraver l'exercice normal d'une activité économique quelconque ;
A refuser d'embaucher, à sanctionner ou à licencier une personne ;
A subordonner la fourniture d'un bien ou d'un service à une condition fondée sur l'un des éléments visés à l'article 225-1 ;
A subordonner une offre d'emploi, une demande de stage ou une période de formation en entreprise à une condition fondée sur l'un des éléments visés à l'article 225-1 ;
A refuser d'accepter une personne à l'un des stages visés par le 2° de l'article L. 412-8 du code de la sécurité sociale."

Association Européenne Contre les Violences Faites aux Femmes au Travail: http://www.avftfrance.org/

 Planning familial, la liberté prend corps!

http://www.planning-familial.org/

 Vers la page des femmes CD - © copyright 2001-2006